Le Père de Smet

Il est des histoires incroyables. celle de Pierre Jean Smet en fait partie.

Discutant toujours avec la même joie avec mon ami J-B du C. l’autre soir, je l’entretiens de mon idée d’un prêtre débarquant au Japon dans les années 1830, chose impossible ou presque. Le Japon est totalement fermé au monde extérieur, l’ère Meiji se prépare tranquillement en coulisse, et surtout les ordres religieux, comme le monde occidentale, est tombé en pâmoison devant le Nouveau Monde. Oui, mais voilà il faut toujours espérer en une grande figure de catholique indépendant.

Pierre Jean de Smet en est une. Ce prêtre surnommé « soutane noire » par les indiens, négocia avec Sitting Bull pendant que Lincoln lui demandait conseil. N’ayant pas la langue fourchue, il réussit bien souvent des miracles (lire sa vie montre combien ce mot peut encore avoir un sens). Incroyable parcours dans les montagnes Rocheuses et formidable source d’inspiration, la Père de Smet mis de l’éthique là où les politiques ne mettaient déjà que cynisme et pragmatisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *