Yeats sur la vie humaine

« Quand je pense à tous les livres que j’ai lus, disait Yeats, à tous les mots avisés que j’ai entendus, à toutes les angoisses que j’ai données à mes parentsà tous les espoirs que j’ai eus, toute vie pesée dans la balance de ma propre vie me paraît être une préparation de quelque chose qui n’arrive jamais. »*

* citation tirée de Journal de Yeats.

Deja una respuesta

Su dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos necesarios están marcados *

Este sitio utiliza para reducir el spam Akismet. Aprender cómo se procesa sus datos comentario.