Unamuno sur Don Quichotte

Je me sens une âme médiévale et j’ai l’idée que l’âme de ma patrie est médiévale, que, par force, elle a passé par la Renaissance, la Réforme, la Révolution, apprenant quelque chose d’elles, soit, mais sans laisser toucher à son âme, conservant l’héritage spirituel de ces temps qu’on appelle brumeux. Et le quichottisme n’est que le foyer le plus désespéré de la lutte du moyen âge contre la Renaissance qui sortit de celui-ci.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.