我选择你来看看你在基督的旗帜下战斗 !

祝福阿兰·德拉罗什(Alain de la Roche) (1) 哀叹他念念珠的不冷不热, 在巴黎的多米尼加教堂, 在所有圣徒的八度音阶中 1465. 突然, 夫人向他显现, 伴随着几个处女 :

“ 不要跑掉, 我的儿子 ! 她对他说. 如果您有任何疑问, 就我而言, 与我的同伴有关, 成为我们十字架的标志.

如果我们来自地狱, 我们会突然消失 ; si, 反之, 我们是天堂的异象, 我们会留下, 我们每个人的光芒都将更加明亮. »

阿兰使他的十字架的迹象. 幻影的光芒变得更加强烈.

“我的儿子, 没有更多的疑问 ! 我是你的未婚夫, 幻影告诉他 ; 我永远爱你, 我仍然对你感兴趣.

但要知道,这个世界上没有人会无痛 ; 也不是我, 也不是我儿子, 这个地球上的任何圣徒都没有遭受过痛苦. 还有更多 : 充满信心和耐心的武器, 准备比迄今为止必须经历的更加艰难的尝试.

因为我没有选择你让你成为阅兵, 但是看到你在耶稣基督的旗帜下和我对我的旗帜下勇敢而英勇地战斗.

至于你经历了几天的干旱和干旱, 不要折磨自己 ; 我是想要你经历这场磨难的人 ; 忍受它是一种惩罚,也是对你的过失的惩罚 ; 并且, 接受它作为在忍耐上取得进展以及救活生者和死者的一种方式. »

(1) 阿兰·德拉罗什(Alain de la Roche), 出生于 1428 布列塔尼附近兰斯河畔普劳尔附近的酒店 (法国) 死于 1475 在荷兰的兹沃勒, 是15世纪的布列塔尼多米尼加宗教. 庆祝 9 九月.

 

来自雷内·劳伦丁神父

劳达·锡永

科珀斯克里斯蒂弥撒中的宏伟序列, 由圣托马斯·阿奎那写, 这条教条诗赞扬了新的和真实的锡安, 教堂. 本尼迪克特十六世说过 : “这些是使心脏的波动振动的文字, 而智力, 惊叹于神秘, 在圣体圣事中认识到耶稣的活着与真实存在, 他牺牲的爱使我们与天父和解并给予了我们救赎。”

已租借, 锡永, 你的救星, 赞美你的院长和牧师, 赞美诗和赞美诗.
尽你所能地, 敢唱歌, 因为它超越了所有人的称赞, 而且你还不够租.
今天向我们提出了一个特别的赞美主题 : 这是活生生的面包.
面包是主晚餐的一部分, 耶稣真的把十二兄弟的军队给了.
愿赞美满载 ; 愿她快乐而美丽, 灵魂的欢乐.
因为今天是庄严的,让人想起了《最后的晚餐》的第一部作品.
在新国王的这张桌子上, 新逾越节新法律结束了古代逾越节.
旧的仪式由新的仪式驱动, 真相的阴影 ; 晚上灯光消散了.
基督在最后的晚餐中做了什么, 他下令这样做以纪念他.
受他的圣旨教育, 我们奉献面包和酒作为救赎的宿主.
给基督徒的教条是面包变肉,酒变有意义.
您不了解或看不到的内容, 活泼的信念证明了事物的发展.
在各种外观下, 简单的迹象而不是现实, 隐藏崇高的现实.
肉是食物, 血液饮料 ; 然而基督仍然全神贯注于一个物种.
谁收到它, 它没有破碎,破碎或分裂, 但收到全部.
只有一个人收到, 千收到 : 彼此一样多 ; 食用, 它没有被摧毁.
好好拿, 坏家伙接受, 但命运不同 : 生或死 !
恶人之死, 美好生活 : 看看同一个插座有何不同.
如果圣礼最终被打破, 不要感到困惑, 但请记住,每个情节下都有尽可能多的内容.
没有现实分裂 : 单独的标志有一个休息, 它既不削弱国家也不代表现实的宏伟.
天使面包已经成为旅行者的美食 : 真的是小孩的面包, 不应该扔给狗.
预先用数字表示 : l'rsquo;献祭d&rsquo的;以撒, 羔羊逾越节, 给我们祖先的甘露.
好牧人, 真正的面包, 耶稣, 怜悯我们 : 喂我们, 保密, 让我们看到生活之地的真正好处.
你们知道并能做的一切, 谁养活了我们在这里的凡人 : 在那里使我们成为您的赞誉, 天上圣民的共同继承人和同伴.

五旬节快乐

L’un des bonheurs de l’octave de Pentecôte tient en la récitation du Veni, Sancte Spiritus, après la récitation du Victimae Paschali la semaine de Pâques, la liturgie ne cesse de nous émerveiller.

Venez, Esprit Saint,

Et envoyez du haut du ciel

Un rayon de votre lumière.

Venez, père des pauvres,

Venez, dispensateur des dons,

Venez, lumière des coeurs.

Consolateur très bon,

Doux hôte de l’âme,

Doux rafraîchissement.

Repos dans le travail,

Soulagement dans les chaleurs,

Consolation dans les larmes.

Ô bienheureuse lumière,

Remplissez jusqu’au plus intime

Les coeurs de vos fidèles.

Sans votre divin secours,

Il n’est rien en l’homme,

Il n’est rien d’innocent.

Lavez ce qui est souillé,


Arrosez ce qui est aride,

Guérissez ce qui est blessé.

Assouplissez ce qui est raide,

Réchauffez ce qui est froid,

Redressez ce qui est faussé.

Donnez à vos fidèles

Qui se confient en vous,

Les sept dons sacrés.

Donnez le mérite de la vertu,

Donnez le salut final,

Donnez la joie éternelle.

Ainsi soit-il. Alléluia.

在安德烈·豪赛尔神父炼狱中向灵魂祈祷

耶稣啊, à Votre Cœur je confie (qui je désire : par exemple « les victimes du virus »)

Regardez (la/le ou les) puis faites ce que Votre Cœur Vous dira.

Laissez agir Votre Cœur !

Je compte sur Lui.

Je me fie à Lui.

Je m’abandonne à Lui !

耶稣啊, par Votre Cœur très aimant, je Vous supplie d’enflammer du zèle de Votre Amour et de Votre Gloire tous les prêtres du monde, tous les missionnaires, tous ceux qui sont chargés d’annoncer Votre divine Parole, afin qu’incendiés d’un saint zèle, ils arrachent les âmes à Satan et les conduisent dans l’asile de Votre Cœur où elles puissent Vous glorifier sans cesse !

Père Éternel, qui, par amour pour les âmes, avez livré à la mort Votre Fils unique, – par Son Sang, par Ses mérites et par Son Cœur, ayez pitié du monde entier et pardonnez tous les péchés qui se commettent.

Recevez l’humble réparation que Vous offrent Vos âmes choisies.

Unissez-les aux mérites de Votre divin Fils, afin que tous leurs actes soient d’une grande efficacité.

Ô, Père Éternel, ayez pitié des âmes et n’oubliez pas que le temps de la Justice n’est pas encore arrivé, mais celui de la Miséricorde !

Recevez, Ô Père Très Saint, les souffrances et les mérites de toutes les âmes qui, unies aux mérites et aux souffrances de Jésus Christ s’offrent à Vous, avec Lui et par Lui, afin que Vous pardonniez au monde.

Ô Dieu de miséricorde et d’amour, soyez la force des faibles, la lumière des aveugles et l’objet de l’amour des âmes !

Ô mon Sauveur qui êtes aussi mon Dieu, faites que mon cœur soit une flamme de pur amour pour Vous !

(1952)

流行时期的祷告

(罗马仪式摘录, 铁图鲁斯九世, Caput X)

V. 主, 不要根据我们的罪恶对待我们.

[R. 也不要根据我们的罪孽惩罚我们.

V. 帮助我们, 上帝啊,我们的救主.

[R. 为了你的荣耀, 主, 送我们.

V. 主, 不记得我们古老的罪孽.

[R. 让您的怜悯立即警告我们, parce que nous sommes réduits à la dernière misère.

V. 为我们祷告, 圣塞巴斯蒂安.

[R. 这样我们才能得到耶稣基督的应许.

V. 主, 回答我的祷告.

[R. 让我为你哭泣.

V. 主与你同在.

[R. 和你的思想.

听我们说, 上帝啊,我们的救主, 并通过上帝的有福和荣耀的玛利亚的代祷一直是处女,而有福的塞巴斯蒂安是您的烈士和所有圣徒, 使您的人民摆脱愤怒的恐惧,并用怜悯的恩赐使他们安心….

成为我们祈求的吉祥主,并纠正我们身体和灵魂的语言, 从这些邪恶中解脱出来, 我们总是因您的祝福而高兴…

我们请主赐予我们谦卑祈祷的效果,并避免瘟疫和死亡, 使人们的内心理解并感到这种瘟疫源于您的愤慨,并因您的怜悯而停止. Par le Christ Notre-Seigneur.

精神圣餐 (套房)

      Au Moyen Âge, alors que les fidèles n’avaient l’habitude de communier qu’au temps de Pâques, des personnes pieuses, généralement des femmes, exprimèrent leur désir de le faire plus fréquemment.

      C’est ainsi que l’on vit apparaître la coutume de la communion spirituelle. « Vers la fin du XIIe siècle, la forme la plus populaire de communion spirituelle consistait à exprimer une prière et des demandes au cours de l’élévation qui suit la consécration. [] On estime que l’eulogie ou pain bénit remplaçait de façon tout à fait acceptable la communion sacramentelle []. 

Selon certains auteurs, la bénédiction des personnes ainsi que le baiser de paix pouvaient également remplacer la communion. [] On recommandait la communion spirituelle à ceux qui étaient trop malades pour recevoir les espèces consacrées. [] Des théologiens confortèrent cette pratique en enseignant que, par la communion spirituelle, on recevait autant de grâces nécessaires à notre salut que par la communion sacramentelle » (G. Macy dans Eucharistia. Encyclopédie de l’Eucharistie, sous la direction de M. Brouard, 巴黎,2002, p. 182).

      Même si, de nos jours, la pratique de la confession quotidienne est courante, l’Église invite cependant les fidèles à réciter souvent des communions spirituelles au long de la journée pour s’enflammer en amour de Dieu, « de manière à s’unir au Rédempteur avec une foi vive, un esprit respectueusement humble et confiant dans sa volonté, avec l’amour le plus ardent »(Pie XII, encycliqueMediator Dei, 20 十一月 1947).   Mgr Le Tourneau

Voici deux formules de communion spirituelle:

« Je voudrais, 主, vous recevoir avec la pureté, l’humilité et la dévotion

avec lesquelles votre très Sainte Mère vous a reçut

avec l’esprit et la ferveur des saints. »

« Mon Jésus, je crois que vous êtes ici présent dans le Saint Sacrement. Je vous aime par-dessus toutes choses et je désire ardemment vous recevoir.

Mais puisque, 现在, je ne peux le faire sacramentellement, venez au moins spirituellement dans mon cœur.

Comme si vous y étiez déjà présent, je vous adore et je m’unis entièrement à vous ; ne permettez pas que je me sépare jamais de vous.

Jésus, mon bien, mon doux amour, enflammez mon cœur d’amour, afin qu’il brûle toujours d’amour pour vous.

Chérubins, Séraphins qui adorez Jésus au Saint-Sacrement, nuit et jour, priez pour nous et donnez-nous la sainte bénédiction de Jésus et de Marie.

圣阿方斯·利古里的祈祷

天哪, 我相信你是在非常有福的圣礼中. 我爱你胜过一切, 我的灵魂渴望你, puisque je ne puis maintenant vous recevoir dans le Saint-Sacrement, Venez au moins d’une manière spirituelle dans mon cœur. Je vous embrasse comme si vous étiez en moi et je m’unis entièrement à vous. Ô ne permettez pas que j’ai jamais le malheur de me séparer de vous. 耶稣啊, 我的主权和我的甜蜜的爱, blessez et enflammez mon cœur afin qu’il brûle toujours de votre amour.

根据圣阿尔方斯·利古里的精神交流

天哪, 我相信你是在非常有福的圣礼中. 我爱你胜过一切, 我的灵魂渴望你.

因为我现在无法在圣礼中接待你, 至少以一种精神的方式进入我的心. 我拥抱你,就像你在我里面一样,我完全加入你的行列.

哦 ! 不允许我永远不会有不幸将自己与你分开.

耶稣啊 ! 我的主权和我的甜蜜的爱, 伤害并点燃我的心,它将永远被你的爱燃烧.

弗朗索瓦拉加德, PHOTOGRAPHE德恩斯特·荣格

François Lagarde installant l’une de ses photos à la Maison Européenne de la Photographie

Au milieu d’un samedi matin qui se traînait en longueur, le téléphone sonna, une voix déjà bien connue se fit entendre, elle parlait un français impeccable orné d’un délicieux accent germanique : « Mon lieutenant, pensez-vous qu’il soit possible d’inviter un ami, 弗朗索瓦拉加德, aux festivités ? » Je répondis que cela ne posait aucun problème et mon interlocuteur raccrocha le téléphone en un éclair comme il en avait l’habitude. J’avais rencontré Ernst Jünger pour la première fois, trois semaines auparavant. Il m’appelait pour quelque temps encore et avec une certaine déférence, mon lieutenant. J’avais réalisé un rêve en le rencontrant à Wilflingen, il m’avait reçu avec des égards qui là encore m’avaient presque indisposé et il m’avait assuré de sa présence pour le spectacle que nous préparions en base arrière pour le retour des troupes de l’opération Daguet en Irak à Nîmes. Mais je ne connaissais pas François Lagarde, dont me parlait l’écrivain allemand, et j’avais senti au son de sa voix qu’il s’agissait d’un vœu qui lui tenait à cœur. Il me dit qu’il habitait à Montpellier et qu’il viendrait par ses propres moyens… Peu de temps après, je recevais un autre appel, cette fois de François Lagarde qui se présenta au téléphone et qui m’indiqua être photographe.

Ernst Jünger en uniforme

François Lagarde avait une voix douce et je ne l’ai jamais entendu l’élever. À tout moment, dans toutes circonstances, il restait maître de lui-même et cela ne lui semblait pas un effort. Il avait cette voix douce et questionnante dont l’interrogation servait autant à découvrir qu’à confirmer. François disposait d’une vraie douceur, qui n’était pas feinte, mais il était aussi habité d’une certaine férocité que je mettais sur le compte de la double émancipation qu’il était persuadé avoir réussi : émancipation de son milieu et émancipation de toutes formes de limites à l’instar des gens qui ont eu vingt ans en 1968. François était protestant jusqu’au plus profond de lui-même. Il refusait cette condition et se vantait donc de s’en être débarrassé, de ne plus porter le poids de ses deux parents pasteurs, mais il continuait de lutter, et en son for intérieur, j’ai toujours pensé qu’il était conscient, même s’il agissait comme quelqu’un ayant remporté la mise, que le combat l’habiterait toujours. Alors il se dépatouillait de son protestantisme en l’affublant d’un côté fellinien, à la recherche de la moindre parcelle de vie pure, de vie dionysiaque, d’orgie de vie… C’était son agonie. Il ne s’y est jamais dérobé. Il y a quelque chose de terrible à voir un homme ne garder de l’enfance que du gris, du terne… Aucune joie d’enfant ne vient contrebalancer ce sentiment. Si tout est une question de perspective dans la vie, la joie devrait être toujours la perspective de l’enfance, car la joie ressentie pleinement dans une âme pure paraîtra toujours plus forte que les aléas de la vie adulte. Le temps nous habitue souvent à notre propre hypocrisie. Et nous prenons cette habitude pour une victoire. François Lagarde exaltait une complexité à toute épreuve. Il était difficile de ne pas l’aimer. Il était primesautier, toujours curieux et paré d’une joie toute catholique. Il n’aurait pas aimé que je lui donne une qualité catholique, mais il en aurait été flatté, sans l’avouer bien sûr.

继续阅读 “弗朗索瓦拉加德, PHOTOGRAPHE德恩斯特·荣格”

祷马克斯雅各布的圣母玛利亚

Louange à cette petite fille de la campagne,

Qui a mérité d’être la mère de Dieu !

Il me semble qu’elle était née en Bretagne

Et qu’elle a vécu là sous mes yeux….

Elle est l’unique.

Elle est saluée par Gabriel ;

Elle le mérite :

C’est pourquoi Dieu est sur elle.

Il est en elle, il est autour d’elle ;

Il est son époux, son fils, 他的父亲 ;

Elle est sa nourrice et sa mère ;

Elle est sa reine, il est son roi.

Vierge unique, veillez sur moi.