Dans l’ombre d’Ernesto Sabato

Lorsqu’Ernesto Sabato s’éteint le 30 avril dernier à 99 岁月, il se répète les paroles de Maria Zambrano : Mourir cette action insaisissable qui se réalise en obéissant, advient au-delà de la réalité, dans un autre royaume. Dans sa maison de Santos Lugarès (“Lieux saintsprès de Buenos-Aires), Ernesto Sabato obéit à cette dernière injonction. Il s’y est préparé de longue date. 在 Résistance, son émouvant testament littéraire paru en 2002, il écrivait : J’ai oublié de grands pans de ma vie, 更, 在另一方面, certaines rencontres, des moments de danger et le noms de ceux qui m’ont tiré des dépressions et de l’amertume palpitent encore dans mes mains. Et les vôtres aussi, vous qui croyez en moi, qui avez lu mes livres et allez m’aider à mourir.

继续阅读 Dans l’ombre d’Ernesto Sabato

玩家的自白

有二十年, 我写这个小文对足球运动员, 迭戈·马拉多纳. 这些谁觉得没什么运动的会发现这里有两个文学引用 : 第一环节本文以荷马和故事中的自我的入侵的日期,另一个为继续质疑存在乔伊斯独白.

继续阅读 “玩家的自白”