Antigone, kapinallinen ja intiimi (7/7. rakkaus)

7ème et dernière partie: rakkaus

Le désir d’Antigone est familial, elle ne veut pas laisser son frère sans sépulture; Créon, hänen, désire s’affirmer en tant que roi et montre son pouvoir. Antigone privilégie les liens familiaux qui incarnent l’amour et révèlent un être. Créon assoit son pouvoir en signant un acte de loi qui doit établir son autorité. Un même mot caractérise leur action: le désir. Mais le désir ne reconnaît pas le désir chez l’autre, on pourrait croire, surtout si l’on est tenté d’aduler le désir pour lui-même, que le désir adoube tout désir qu’il rencontre. Entre Créon et Antigone, c’est la mesure des désirs qui compte. Face à face, Antigone et Créon vont augmenter la mesure de leurs désirs à l’adversité qu’ils rencontrent. Mais la source du désir d’Antigone est-il encore compréhensible de nos jours? todellakin, le désir d’Antigone, ce désir qui se fonde sur la justice, justice faite et rendue à la dépouille de son frère et aux dieux, ce désir prend tout son sens, car il est communautaire, il s’inscrit dans une cité et dans une famille, vision réduite de la cité, et dans une croyance, Antigone s’adosse aux dieux pour interpeller Créon. Antigone n’exprime pas un désir personnel, elle défend une loi éternelle, elle défend son devoir à le dire, à le clamer devant n’importe quel pouvoir qui se croirait au-dessus d’elle. Depuis quand n’entendons-nous plus qui que ce soit s’ériger dans l’espace public pour clamer son devoir au prix de sa vie? Le pire? Nous nous sommes habitués à ce silence, cette résignation, les lois transcendantales ne nous disent plus grand-chose, donc rien ne vient surplomber et donc corriger les lois qui passent devant nous et nous encerclent comme des détritus dans un courant d’eau. Les communautés qui fortifiaient l’individu au sein d’un espace qui le protégeait et lui permettait de grandir ont volé en éclats. L’individu ressemble maintenant à un électron fou qui ne peut se construire que des bourrasques de vent qui l’épuisent et le déboussolent sans cesse et effacent jusqu’au goût du sens à donner à sa vie. La vie sociale repose sur le droit et le droit seul, mais en un lieu sans géographie composée de gens hors sol tous les droits se valent et se concassent dans un odieux capharnaüm. Créon a le pouvoir. Antigone est la fille d’Œdipe. À une époque où il ne s’agit plus que d’avoir, de posséder, d’acquérir, Antigone pèse — puisqu’il faut évaluer — bien peu. La destruction méthodique de toute métaphysique s’apparente à un crime contre l’humanité. Peut-être le plus grand que le monde a connu. Puisque d’un clic, je peux tout acquérir je n’ai plus besoin que de connaître mon désir pour le rassasier. On comprend aussi que ce désir individuel que plus rien ne protège de son appétit n’accepte aucune limite et surtout pas celle posée par autrui; alors entre en jeu l’envie, le désir dévoyé, avili.

Continue reading “Antigone, kapinallinen ja intiimi (7/7. rakkaus)”

Antigone, kapinallinen ja intiimi (5/7. viranomainen)

image

5toinen osa : viranomainen

Antiikin Kreikassa, les hommes se connaissent et se reconnaissent dans le regard de leur famille, de leurs proches, de leur communauté. Les femmes se réservent le miroir qui est parti de la beauté, de la féminité, de la séduction. Le reflet est partout. « Là n’est pas de lieu qui ne te voit » écrit Rilke. Peut-on exister sans reflet ? Peut-on avoir conscience sans se connaître ? L’homme ne doit pas se voir dans le miroir de peur d’être absorbé par son image. Cette image qui réussit à nous faire oublier que nous sommes là. Jos ajattelemme, että näemme, kuulemme, cela résonne en nous, et on le rêve aussi. Notre image nous échappe dès que nous la voyons. Ainsi la femme s’ajuste dans le miroir quand l’homme pourrait y perdre ses fondements. unelma, binomi muisti, kätkee aikaa ja turruttaa. Qu’a-t-on vu et quand ? Le regard et le reflet et l’imaginaire s’interpénètrent et ne peuvent être dissociés. Voir et se connaître se confond chez les Grecs. Voir, se connaître… mais pas trop, car si l’homme est une merveille, dans le sens d’un incident, d’une fracture fascinante, il recèle aussi sa propre terreur, il s’extermine et se torture, et il est bien le seul « animal » dans ce cas.

Continue reading “Antigone, kapinallinen ja intiimi (5/7. viranomainen)”

Mitä on maanpinnan yläpuolella ?

Kaikkein valaiseva esimerkki ihmisluonnosta on Uudessa Testamentissa kun Pietari ja Jeesuksen puhuvat keskenään ja Peter kehottaa mestarinsa hän uskoo hänen hartaudella varsin vilpitön. näin, Jeesus sanoi hänelle, että kukko ei laulanut hän kieltää kolmesti. Ensimmäinen paikka, jossa jokainen ihminen puhuu siitä : heikkous. Huomioon rajat jokaisen, ei aina ratkaista se, mutta myös voittaa, pakko järjen mitä on ja ei ole, mitä uskotaan olevan. Jokainen, joka ei tiedä hänen heikkoutensa, jotka unohtavat, joka ei ota huomioon, on maanpäällinen saimme tapana sanoa tänään. Maanpäällisen siten, että yksi on ravittu laitumella joka ei ole meidän, kiellämme hänen LAIDUNRUOKINTA löytää muuta kuin hänen paras, koska muut. Maanpäällisen myös sitä, että saadut huomautukset voitaisiin saada missään muualla maailmassa ilman tätä ongelmaa, Tietoja näistä juureton, käännettävissä tahansa kielellä ja vietävissä kuin "puitteet" tietokone. Sanonta "maanpinnasta" kielletty vastata kysymykseen "missä sinä puhut ? "Ja ensimmäinen kaava rakastaa pilkatakseen toinen kuin identiteetin tai" äärimmäinen oikea ". Voimalla yrittää väistää kysymystä, se tuhoutui. Tulevaisuudessa se ei ole mahdollista kysyä, mistä se tulee, koska olemme saavuttaneet tällaisen vedenoton ja raivaaminen, että tämä asia on vielä enemmän järkeä.

Antigone, kapinallinen ja intiimi (3/7. kohtalo)

IMG_0554

 

3toinen osa : kohtalo

Mies alas puusta. mies, kuten puu, on määritelty myös hyvin sen juuria tai hedelmiä. mies, kuten puu, riippuu ulkoisista ja sisäisistä elementtejä kypsiä. L’homme ressemble à ce tronc sculpté par les épreuves s’appuyant sur ses racines et portant des fruits plus ou moins beaux, parempi tai huonompi… Yhtäläisyyksiä kasvien ja ihmisen ovat rajattomat. Vesi, joka ruokkii juuret auringonvalolle kastelu hedelmät, happi huokui lehdet, toute cette vie qui s’engouffre et circule nous rappelle de manière irrémissible la condition humaine. Puu on perheen metafora. Taimi hedelmät ja lehdet, metafora ihmisen historiaan ja perhe kasvaa. Quelles fées maléfiques présidaient à la naissance de la famille des Labdacides dont descend Antigone? N’importe quelle belle conscience de nos jours y verrait une calamité et une explication pathologique des décisions d’Antigone. Comment cette petite Antigone devient-elle ce fruit héroïque en naissant sur un tronc si plein de stigmates et meurtrissures? Hengitystä ja keskeytymätön opas kohtalo ja tylppä että perhe ja, yhtäkkiä, Antigone vapautuu tästä pakkopaitana, vapauttaa hänen perheensä tämä pakkopaita, hän voitti paita, ja täydentää erottaa kohtalo. Quel prodige! kaukaa, kiinni heidän haara, kaksi arkkia näyttävät silti identtisiä, Silti vain lähestyä, miten ne eroavat. Continue reading “Antigone, kapinallinen ja intiimi (3/7. kohtalo)”

Antigone, kapinallinen ja intiimi (2/7. hautajaiset)

IMG_0959-1024x768

2toinen osa : hautajaiset

— «Rakas Ismene. Minun täytyy tänä aamuna kertoa, että hoidin kaiken. Otin saman hautajaiset veljiämme. Je ne pouvais pas choisir et comme nos frères n’ont pas laisser de dernières volontés, Otin asiat kädessä tähän korjataan niin pian kuin mahdollista. Olen edelleen tilannut embalmer niin, että ne ovat mallikas. Jos haluat mennä nähdä, ne ovat valmiita 15 tuntia. Et ole pakko. vihdoin, jos voit ottaa kymmenen minuuttia, se voi olla hyvä. Ehkä se on parempi pitää kuvan niistä happy, esimerkiksi lapset. Otin saman mallin URN kahdelle. Pappi tulee hautajaisiin ja tehdä vähän puheen ennen tuhkaus. Tilasin hänen tulonsa hautajaisiin. näet, I käsitellään kaiken. Eteokles haudataan hautausmaalle, joka sijaitsee noin kolmekymmentä minuuttia Theban ottaen kansallisen. että Polyneikes, se on monimutkaisempi lain meidän eno, Créon. Päätin levittää hänen tuhkaa taistelukentällä kuin kuningas ei halua häntä tulla haudatuksi. On järkevää, non? Kerro minulle, mitä mieltä olet, En lopettanut tältä osin. » Ce portrait d’Antigone vivant au XXIe siècle livrant les dépouilles de ses frères au chargé des pompes funèbres résume le rite des funérailles de nos jours. Perhe on tehty teollisen vallankumouksen jälkeen tuottamaton. Les funérailles ne s’inscrivent guère plus dans la tradition familiale. Le monde moderne se rassérène en employant la formuleolla järkevää, comme la traduction de l’expression anglo-saxonne se fait entendre de nos jours, et comme il est si réconfortant de se le répéter sans que cela ait vraiment de… sens, sillä mitä nämä mini-löytyy mielessä kentällä melkein vahingossa, qu’est-ce que ces sens Skin suru qui s’invitent sans qu’on n’y soit pour rien ou presque, muuten jäämiä menneisyyden suuntaan, järkeä, hyvän tunteen veistetty vuosisatoja? Kautta tuhoaminen perheen, sukupolvesta toiseen puuttuu, merkityksen tekojemme menetetään, on siis keksiä merkitys, täytyy tehdä merkitys, sinun täytyy antaa illuusion elävä jälleen, jättäneen kokonaan luopunut. Kikkailu nojaa tietämättömyys, ja tässäkin, huijausta ei päiväys yksi päivä. Merkitys antama kuolemaan perheen, Tässä mielessä melkein kokonaan unohdettu tänään, Muistutetaan mukaan Antigone in Sofokleen pelata, jos se seisoo valvojana arvoja, jotka vapauttavat, koska ne suojaavat ihmisten eläimistä. Antigone vahvistaa mitä ihminen voi ja ei voi; hän tarttuu d & rsquo; voima, joka suojelee meitä tahtomme valtaan ja opettaa meille aikaa vastuussa; aika nykyään uskottu asiantuntijat certifiés remplaçant de la famille, yksilöitä, jotka säveltää sitä ja heikko siteet ne mennessä.

Continue reading “Antigone, kapinallinen ja intiimi (2/7. hautajaiset)”

Antigone, kapinallinen ja intiimi (1/7. perhe)

Antigone-900x599

1osapuoli aikakausi : perhe

Vuodesta ensimmäisessä käsittelyssä Antigone, epäselvyyttä mielissä lukija. Antigone hän ilmentää toiminnan tai reaktion? Mitä liikkuu Antigone? Reaktio ei ole olemassa itsestään, kun toiminta ei tarvitse ketään, se on oikeutettua teko. Toimi aina vihkii jotain. Toisin kuin usein sanotaan, tai ajatus, Antigone ei odota olla Creon Antigone. Kuten Electra kostaa, Nausicaa vastaanottoa, Penelope uskollisuutta, Antigone ilmentää duty. Onko toiminta, se palvelee: se on täytetty tulli. Se suoritetaan bondage (me teeskennellä unohtaa, että orjuus merkitsee olla "orja"?). Toisin kuin usein sanotaan, tai ajatus, Antigone on koskaan yksittäinen. Se ei ole koskaan yksin on. Jos laki Kreon työntää toiminta, ja jos se saattaa tuntua reaktio, se on vain pinnalla, pelkillä kronologia.

Continue reading “Antigone, kapinallinen ja intiimi (1/7. perhe)”

Le destin de Charlie

dessin soldat

« L’ennemi te limite donc te donne ta forme et te fonde ». Cette phrase de Saint-Exupéry exprime assez bien notre condition à la fin de cette première semaine de l’année 2015. L’ennemi m’oblige à évoluer selon ses codes, à l’intérieur d’un espace qu’il a circonscrit. Je suis d’abord prisonnier. Il choisit le terrain et m’astreint à y rester confiné. Des deux données humaines immuables, l’espace et le temps, il m’ôte l’espace. Ôter l’espace au temps c’est un peu ôter Laurel à Hardy. L’autre unité continue de vivre, mais elle est défigurée. Elle a perdu l’équilibre offert par l’altérité de son conjoint. Le temps n’est pas le même suivant l’espace dans lequel il évolue. La géographie accomplit le destin avec une mesure aussi précise que le sablier. Continue reading Le destin de Charlie

Neuvaine pour la France

IMG_0063-0.PNG
Quelle belle initiative ! Une neuvaine pour la France. Une neuvaine pour dire notre amour de la Sainte Vierge et lui demander de veiller avec tous les saints sur notre beau pays. Il ne sert de rien d’éructer sur les réseaux sociaux ou sur Internet ou même dans la rue, il ne sert de rien d’éructer si nous ne demandons pas l’intercession de notre très sainte Marie pour notre pays. Si nous ne le faisons pas, si cet effort de prière ne nous est pas intime et obligatoire, alors nous n’avons que faire de la France. Nous nous gobergeons de paroles. L’intercession de la Sainte-Vierge est le moyen de recevoir suffisamment de grâces pour espérer que l’avenir de notre pays soit digne de son passé. Ne croyons jamais que notre avenir tient à la colère, à l’agitation, aux effets de manche, quoi que nous fassions, bien ou mal, l’avenir appartient aussi, avant tout, à notre prière. Ne nous croyons jamais suffisants. L’acceptation de notre faiblesse, de notre manque, de l’insuffisance justement de notre force et de notre volonté prouve que l’intercession divine est obligatoire. Cette acceptation marque notre entrée dans la neuvaine ! Sans le savoir, la docilité liée à cette acceptation, la « mise en conformité » de notre âme, nous permet d’entrer dans cette neuvaine. Laissons-nous guider quand le Seigneur n’a qu’un désir profond : celui de mener son petit troupeau. La docilité est fruit de la tendresse

Continue reading Neuvaine pour la France

Kirje ystävälleni Alvaro Mutis

alvaro-mutis

Un jour des années 90, nous marchions dans la rue, nous sortions de l’hôtel des Saints-Pères, et Alvaro Mutis1 s’arrêta net. Nous étions presque au coin de la rue de Grenelle, et il me dit : « Emmanuel, j’ai l’impression que nous avons marché ainsi ensemble il y a bien longtemps dans une rue de Cadix. Et nous tenions la même discussion. » J’avoue ne plus me souvenir de nos propos. Je suis certain que si Alvaro Mutis était encore de ce monde, lui s’en souviendrait.

Alvaro Mutis entretenait une relation particulière à la vie. Il vivait en maniant le souvenir et la réalité immédiate. Il posait toujours un pied dans l’un et un pied dans l’autre. Chez lui, ces deux mondes ne se quittaient pas, ils se trouvaient proches, allaient de conserve, comme des siamois, comme une vie à sens unique, pour le meilleur. Alvaro Mutis vivait sa vie et d’autres vies, des vies qu’il avait vécues auparavant, ou qu’il vivrait plus tard. Alvaro Mutis vivait surtout, à tout moment, accompagné d’un jeune garçon, cet encore enfant s’appelait Alvarito, il était de tous nos rendez-vous. Carmen, l’épouse d’Alvaro, acceptait sa présence même si ce n’était pas son fils. Je n’ai jamais rencontré quelqu’un comme Alvaro Mutis. Je veux dire que la présence de lui, sa présence enfant à côté du même adulte d’un âge certain avait quelque chose de terrifiant et d’intrigant. Je le lui ai dit souvent. Je lui ai dit que Bernanos, qu’il affectionnait, devait aussi vivre ainsi avec la rémanence incarnée de soi jeune à ses côtés.

Je viens ici raconter ce que je connais d’Alvaro Mutis, de Maqroll el Gaviero et de quelques autresCes dernières années ont été lentes et longues. Nous correspondions beaucoup moins. Il n’écrivait plus. Il n’écrivait plus depuis si longtemps. Les tremblements avaient pris le pas. Une certaine vacuité aussi. Tout était voué à disparaître comme la souche de l’arbre mort disparu en une semaine dans la fournaise humide de l’Amsud. Tout devait passer, et ce spectacle de la vie en action n’aura cessé d’émerveiller Alvaro Mutis tout au long des quatre-vingt-dix années qu’il a passées sur cette terre.

Continue reading “Kirje ystävälleni Alvaro Mutis”

L’abandon de Benoît XVI

Océan

Eli, Eli lama sabachtani ?” 1 Lorsque Benoît XVI signifie, en quelques mots simples, qu’il renonce à la fonction de pape, c’est un tremblement de terre qui secoue le monde et qui frappe les catholiques. Les bruits les plus farfelus courent et chacun de s’interroger sur les causes de cette décision qui, même si elle n’est pas unique, provoque la stupeur. Personnellement deux sentiments m’habitent : l’abandon et la tristesse, son poisson-pilote, pour ne pas dire la désolation. L’abandon ressemble à un écho qui ne cesse de se reproduire et de s’amplifier, comme une plainte entêtante.

Continue reading L’abandon de Benoît XVI